Poilou n’a pas la trouille du tout….

Par défaut

Bien le bonjour à toutes et à tous !

On arrive à la fin du mois de Novembre et le premier voyage de Poilou en Amazonie s’organise… au rythme du petit oiseau péruvien. Petit à petit, l’oiseau fait son nid, mais tout doucement, envie de changer l’atmosphère, l’attitude, tout doucement. Le rythme péruvien, c’est tout simplement, arrêter les minutes supplémentaires.

De son côté Poilou tombe aussi sur des informations, qui l’informerait plutôt de rester enfermée chez elle à double tours. Voyez plutôt :

L’intrigue ne se passe pas à New York, mais en Amazonie…

« Parmi les animaux les plus impressionnants … le jaguar, roi de la jungle amazonienne (son nom signifie « qui tue d’un seul saut » ) …»

Même pas peur ! *serre les fesses*

« …, des crocodiles et des caïmans de 6 mètres de long, des dauphins d’eau douce, le pirarucu, un poisson qui peut mesurer jusqu’à 5 mètres, des lamantins appelés aussi vaches marines de 600 kg, des anguilles électriques de plus de 2 mètres qui émettent des décharges de 500 volts, des tortues géantes, des serpents anaconda de plus de 6 mètres, …»

*Claquement de dent* Que la force soit avec toi Poilou….

« …le magnifique perroquet ara macao, le toucan, oiseau au bec coloré qui est devenu l’emblème de l’Amazonie, le tatou géant, le grand fourmilier avec sa langue gluante d’un mètre mais aussi des milliers de singes, d’oiseaux de toutes les couleurs, de fourmis et d’insectes tous plus étranges les uns que les autres… et bien sûr, le célèbre piranha ! »

Hasta La vista baby…

Bref tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles…

Ah, hier Poilou a gouté à un nouvel aliment. Un autre fruit de la selva. L’Aguaje (prononcé : A – goût – Ah! – He!). Ça a à peu près, la taille d’un noyau d’avocat. Ça s’épluche (en général avec les dents) bref il faut vraiment enlever QUE 1mm de peau, car… il n’y a QUE 2 mm après ça, qui se mange. C’est jaune, ça a une texture mélangé entre les pâtes et le poulet, on peut y mettre du sel pour que ce soit meilleur. Et puis du coup il reste un énorme noyau.

Voila… pas si terrible ce fruit. Et puis l’arbre Aguaje est situé dans les zones humide de la selva, et quasiment à chaque fois qu’il y a un de ces arbres, il y a un Anaconda. Trop cool!

« J’ai pas les ch’tons… j’ai pas les ch’tons… j’ai pas les ch’tons…meennhh j’ai les pétoches !! »

Ah et puis histoire que ce fruit soit quand même intéressant, il est souvent utilisé par L’Oréal parce que Poilou le vaut bien.

Dans les aventures de Poilou au Perù, il y a des jours comme aujourd’hui, où, il y a des fausses alertes aux tremblements de terre, nationales. Tout le monde sort des immeubles, les rues sont pleines de gens, et puis on prend une petite pause, petit bain de soleil, et puis très tranquillement, on remonte. C’est quand même mieux quand c’est un vrais tremblement, pas pour la catastrophe en elle-même, mais plutôt, parce que la pause est plus longue. Oui Oui, Poilou râle. Et alors, c’est qu’on est bien au soleil ! Pourquoi remonter tout de suite ?!

Voilà Poilou vous salut bien bas et vous dit à très bientôt !

N’hésitez pas à pauser vos questions, commenter, nordeler, et squevouvouler.

Ciao !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s